Souvent copié, jamais égalé, le célèbre couteau Laguiole reste la contrefaçon favorite des faussaires de couteaux et arnaqueurs en tout genre. Mais face à l’arrivée massive des imitations bas de gamme venues de Chine et du Pakistan les néophytes pourraient s’y perdre. Nous allons donc vous expliquer comment reconnaître un couteau de prestige Laguiole d’une copie.

Les matériaux, un gage de qualité

Née en 1829, le couteau Laguiole est apprécié à travers le monde entier, ce qui attire bien des convoitises d’autant que Laguiole n’est pas une marque déposée. Cependant il existe une sorte de cahier des charges officieux qui permet de reconnaître un couteau Laguiole de qualité et de savoir faire français. En effet contrairement aux contrefaçons le véritable couteau Laguiole n’utilise pas n’importe quels matériaux. L’acier utilisé est de l’acier au carbone XC 75 ou 45, acier 440, ou pour les plus prestigieux laiton, inox ou argent. Concernant le manche il ne pourra être composé que de corne, os, ivoire ou bois régionaux pour le manche.

12 pièces distinctes dans un couteau

Fabriqué un couteau Laguiole prend du temps et se compose de plusieurs étapes. La composition de ce couteau obéit donc à certaines règles, notamment la règle des 12 pièces, qui sont : côte gauche, clou perdu, clous de maillechort, poinçon, ressort, fausse pièce, côte droite, platine droite, clou de maillechort, platine gauche, mitres de tête, mitres de pied.

Le prix un signal fort

Les certificats d’authenticité étant falcifiés eux aussi, reste un élément clé à analyser : le prix. En effet les faussaires vous propose des offres alléchantes avec des produits à bas prix. Sachez cependant qu’en dessous de 60€ vous ne pourrez espérer une pièce de qualité. Si vous avez un doute rendez vous à l’office du tourisme de Laguiole qui se fera un plaisir de répondre à vos questions sur l’authenticité de votre couteau.

Comment reconnaître un vrai couteau Laguiole ?
3.2 (64%) 5 votes
Aucun commentaire/avis.

Je donne mon avis